Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 avril 2012 1 09 /04 /avril /2012 10:10

On a tous eu envie, sur un coup de tête, un coup de nerfs, de « péter les plombs », laisser déborder cette énergie dévastatrice qui nous laissera vidés, nus, presque sans vie.
Rares sont ceux qui franchissent le cap et passent à l’acte.
Voici, en fiction, les témoignages et autres aveux que m'ont livrés vos cerveaux ! Ou peut-être est-ce juste le mien ? :)


Passage à l'acte number six

Les taxis sont nos amis...

 

Etre conducteur de taxi à Paris ! Vocation dont la finalité est assurément de se préparer une dépression nerveuse sûre et certaine en quelques années !
Un matin, je suis partie à pied, en prenant garde de bien rester sur mon territoire : les trottoirs, seuls lieux de sécurité pour les piétons… tant qu’un scooter ne passe pas par là !
J’assistais alors à une scène "sympathique" !
Les acteurs : un de ces fameux taxis parisiens, qui cache peut être un deuxième conducteur dans le coffre ! Et un conducteur banlieusard, qui a eu la malheureuse idée de ne pas respecter le code de la route. Non pas que les taxis le respectent davantage, mais ce sont les rois du bitume dans cette cité !
Le 93, donc, qui passait par là commence très mal la journée puisqu’il refuse la priorité  au taxi qui débouche sur sa voie. Non content de lui avoir joué ce vilain tour, il reste en plein milieu de la chaussée, empêchant le taxi de se placer à côté de lui au feu.
J’observe le visage du 9-3 : visiblement, n’a jamais laissé de priorité à droite, be sait pas se servir de son rétro, et n'a jamais dû entendre parler de civilité au volant. Il sifflote, sans se douter de ce qui l’attend !
Je me tourne vers le conducteur du taxi : il fulmine, klaxonne, son visage couleur cramoisi !
Il est tellement énervé qu’il fait exprès de s’arrêter trop tard et de cogner le pare-chocs du 9-3 ! Celui-ci semble se réveiller et fait de grands signes indignés par rétroviseur interposé (Il s'est enfin souvenu qu'il en avait !).
Le conducteur de taxi commence alors à adopter un comportement réellement bizarre : il recule un peu… puis fonce de nouveau dans le pare-chocs du 9-3 !
Le conducteur du 9-3 sort de ses gonds et ouvre sa portière. Le taxi en profite pour effectuer une marche arrière. L’autre se met alors à courir vers lui comme un fou. Son pare-chocs n’a rien mais ce doit être une question de principe ! Il y a des règles de civilité à respecter, que diable.
C’est alors que mes yeux fixent de nouveau le visage du conducteur de taxi et que je comprends son objectif ! Non, il ne va pas faire cela tout de même ! Si !
Au moment où l’autre court bien au milieu de la chaussée, il réenclenche la marche avant et file droit vers lui. Le 9-3 a à peine le temps de réaliser qu’il est en danger. Trop tard ! Il est déjà en train de volplaner, de retour vers sa chère voiture, sur laquelle il atterrit lourdement, défonçant le coffre et une partie du toit au passage !
Et notre conducteur de taxi de sourire finalement, l’air satisfait, d’ouvrir nonchalamment sa vitre et de lancer au 9-3 :
« la prochaine fois, tu la verras, la priorité à droite ! »
Et de repartir dans sa course, prenant la première rue à droite avant le feu pour partir plus vite, puisque l’autre, le 9-3 est manifestement en train de provoquer un mini-bouchon.
C’est alors que je l’aperçois : à l’arrière du taxi, un client, accroché à sa poignée et qui me jette un regard implorant, l’air de crier au secours…
Il y a des jours où l’on est content d’être un simple piéton !   

Partager cet article

Repost 0
Published by Thael Boost
commenter cet article

commentaires